Programme

Films

Intervenants

Concerts

Infos

 

oprerrom.org

CAMAU TE DAS DUMA
« JE VEUX PARLER AVEC TOI »
RENCONTRES ROMS

Les 20 et 21 mai à Lausanne

 

Programme détaillé:

 

Vendredi 20 mai,

Salle des fêtes de Montbenon 

 

17h00-19h00 : Projection du documentaire « L’Oasis des Mendiants », 86’, 2014 (CH), en présence des réalisatrices et de protagonistes du film

 

19h00-20h00 : Table ronde - Intégration: comment des Roms surmontent les barrières de l’exclusion par la scolarisation, la formation et l’engagement citoyen et politique.

Avec Liliana Hristache et Dragoï Iulica - Rom Réussite (FR), Costel Bercus - Comité pour l’Education et les Droits de l’Homme (RO), Véra Tchérémissinoff et Ilie Weischnur - Opre Rrom (CH)

 

21h00 -22h30 : Concert de Rona Hartner et DJ Tagada, « Gypsy Therapy » (FR)

 

23h00- 1h00 : Concert de Bogdan de la Cluj (RO)

 

 

 

Samedi 21 mai,

Salle Gibraltar, Pôle Sud

 

11h00-12h30: projection du documentaire « Cici» de Yann Bétant, en présence du réalisateur et de protagonistes du film

 

14h00-15h30 : projection de « Liberté », 105' (FR), fiction de Tony Gatlif

 

15h45-16h30 : Table ronde - Discrimination : comment les systèmes de répression et de mise à l’écart perdurent et empêchent des perspectives d’avenir pour des millions de personnes en Europe.

Avec Saimir Mile - La Voix des Roms (FR), Irvin Mujcic - TernYpe (International Roma Youth Network) (BOS), Liliana Hristache et Dragoï Iulica -Rom Réussite (FR), Grégoire Bondolfi - PMU-Lausanne (CH), Véra Tchérémissinoff - Opre Rrom (CH)

 

17h00-18h30 : projection du documentaire « Notre école » de Mona Nicoara et de Miruna Coca-Cozma, en présence de Miruna Coca-Cozma

 

18h45-19h45 : Table ronde - Comment agir : se battre pour la reconnaissance des tragédies qui ont jalonné l’Histoire des Roms, et favoriser leur accès à la scolarisation, à l’emploi, au logement, et à la santé.

Avec Christophe Fovanna et Christophe Blanchet (CREAL) (CH), Ilie Weischnur - Opre Rrom (CH), Saimir Mile - La Voix des Roms (FR), Irvin Mujcic - TernYpe (International Roma Youth Network) (BOS), Liliana Hristache et Dragoï Iulica -Rom Réussite (FR), Miruna Coca-Cozma, réalisatrice (RO)

 

21h00-22h30 : concert du Trio Intrator/Félix

 

23h00-00h30 : concert du Trio Romano Ton

 

 

«Camau te das duma» :

Les associations lausannoises Opre Rrom et la Peña del Sol s’unissent pour organiser des Rencontres roms, dont le titre est « Camau te das duma ».

Comme l’indique le titre choisi – un appel en langue romani - il s’agit de restituer aux Roms eux-mêmes la parole pour se définir, expliquer les difficultés rencontrées et les espoirs possibles, en invitant au dialogue direct.

Ces Rencontres roms interviennent en amont de la votation visant à interdire la mendicité dans tout le canton de Vaud, qui sera probablement soumise au peuple à la session d'automne, soit en septembre/octobre 2016. Parallèlement, à l’échelle fédérale, les roumains et bulgares rejoindront le statut des autres pays de l’Union Européenne pour les permis de travail.

Les dates des Rencontres roms se situent également non loin de la commémoration du soulèvement des femmes du « camp des familles tziganes » d’Auschwitz II-Birkenau, qui a eu lieu le 16 mai 1944.

http://www.oprerrom.org/ http://www.lapdelsol.ch/

 

Films :

«L’Oasis des Mendiants», de Janine Waeber et Carole Pirker, 86’, Suisse, 2014

(documentaire) Une centaine de mendiants roms met Lausanne en émoi. Une initiative est lancée pour interdire la mendicité. Des familles roms, soupçonnées d’appartenir à des réseaux organisés, se débrouillent au jour le jour. Entre les partisans de l’initiative et les associations de défense des Roms se distingue un policier médiateur au regard nuancé. Lausanne deviendra‐t‐elle cette oasis de la mendicité tant redoutée par certains ?

(vendredi 20 mai 2016, Salle des Fêtes du Casino de Montbenon, 17h.)

https://youtu.be/9Rh8Eoj71Dk

 

 

«Cici», de Yann Bétant , 66’, Suisse, 2014

(documentaire) Cici est l'histoire d'une rencontre et d'une amitié, tissée peu à peu entre un Roumain, venu à Lausanne dans l'espoir de gagner un peu d'argent et un jeune réalisateur suisse épris de la Roumanie. De Lausanne à Iclod, Yann Bétant dépeint la réalité de milliers de Roms en quête de travail. Le documentaire met en lumière les difficultés qu'il peut y avoir à sortir de la mendicité et montre les difficultés que l'on a à communiquer les uns avec les autres et à dépasser les barrières linguistiques pour se rencontrer vraiment. (samedi 21 mai 2016, Pôle Sud, salle Gibraltar, 11h.)

https://vimeo.com/81125387

 

«Liberté», de Tony Gatlif, 105’, France, 2009

En 1943, une famille tsigane  arrive comme chaque année dans un village du centre de la France pour les vendanges. Cependant, les nouvelles lois du régime de Vichy interdisent désormais tout vagabondage et errance. Les carnets anthropométriques ne sont plus suffisants pour prouver leur identité et assurer leur sécurité. Le maire du village, Théodore, suite à une première rafle de la famille et leur détention en camp provisoire, décide de leur céder pour 10 francs symboliques une vieille maison et son terrain ayant appartenu à son grand-père afin de les sortir du camp et démontrer d'un titre de propriété prouvant d'une sédentarisation. (samedi 21 mai 2016, Pôle Sud, salle Gibraltar, 14h.)

https://youtu.be/zqYEcR8Go2o

 

«Notre école», de Mona Nicoara et Miruna Coca-Cozma, 94’, Etats-Unis, Suisse, 2011

(documentaire) Trois enfants roms participent à un projet de déségrégation scolaire dans une petite ville de Transylvanie. Ils luttent contre la tradition et l'intolérance avec humour et effronterie. Bien que l'Union européenne encourage financièrement la mixité, les Roms se retrouvent souvent dans des établissements séparés tant le racisme perdure. Une histoire d'espoir, de racisme quotidien et de possibilités gâchées.

(samedi 21 mai 2016, Pôle Sud, salle Gibraltar, 17h.)

https://vimeo.com/user620775/notre-ecole

 

Intervenants :

Liliana Hristache : Liliana a quitté la Roumanie avec son époux, Dragoï Iulica, et sa fille en 2004, fuyant la discrimination et la pauvreté qui y accablent les Roms. Elle est arrivée en France, et comme la plupart des 15 à 17 000 Roms qui s’y trouvent, a vécu dans un bidonville. Loin de se laisser abattre, elle a entamé un admirable parcours d’intégration. En 2015, cette jeune femme parle brillamment le français, travaille, et vit dans un logement social dans l'est de Paris. Depuis peu, elle s'est lancée dans la politique. Médiatrice à l’ASET 93 (Aide à la Scolarisation des Enfants Tsiganes en Seine-Saint-Denis), elle incite les familles roms à scolariser les enfants  et mène un combat contre la mendicité. Elle a également fondé et préside l’association Rom Réussite avec son mari, Dragoï Iulica, dont le but est d’accompagner les femmes roms et leur famille dans tous les domaines de l’insertion sociale et professionnelle. Surtout, Liliana veut que les Roms, citoyens européens,  aient une vraie place dans la société.

http://aset93.fr/2-non-categorise/40-discours-de-liliana-hristache

https://www.facebook.com/ROM-Reussite-817281798296243/timeline/

 

Costel Bercus : Rom de Roumanie, il est diplômé du Département des Relations Internationales et Etudes Européennes à l'Université Spiru Haret de Bucarest. Depuis 1997, il a travaillé en tant que militant des Droits de l'Homme en Roumanie et est aujourd'hui président du comité pour l’Education et les Droits de l’Homme. Inlassablement, il plaide pour réduire l'écart de scolarisation entre Roms et non-Roms. Il a également travaillé comme consultant international, fournissant une assistance technique dans l'élaboration de politiques sur l'intégration des Roms dans plusieurs pays .

http://www.stiftung-evz.de/eng/funding/human-rights/scholarships/interview-costel-bercus.html

 

Saimir Mile : Saimir Mile est rom, d'origine albanaise. Il enseigne la langue de son peuple, le romani, à l'Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) à Paris, depuis 2007. Il est l’un des fondateurs et le président de La Voix des Rroms, association créée en 2005, qui milite pour la défense des droits des populations roms et contre les différentes formes de stigmatisation et de discrimination à leur encontre.

http://www.lavoixdesrroms.org/

 

Irvin Mujcic : Survivant du génocide de Srebrenica durant la guerre civile de Yougoslavie, élevé à Rome en Italie, Irvin Mujcic est depuis plusieurs années l’un des fers de lance de l'activisme rom. Agé de 26 ans, il a déjà un long passé de militant: il est l’un des fondateurs de TernYpe (International Roma Youth Network), un réseau d’associations de jeunesse Rom venant de plus de 20 pays. Il milite aussi pour la reconnaissance internationale du génocide des tsiganes pendant la Seconde guerre mondiale, avec La Voix des Rroms, notamment. Il est également en train de mettre sur pied des « Marches mondiales pour la Paix », qui partiront de Sarajevo en 2016, et de Jérusalem en 2017.

http://www.romayouth.com/mission-ternype-international-roma-youth-network

 

Miruna Coca-Cozma : Née en 1973 à Bucarest, elle collabore depuis 1999 avec la Radio Télévision Suisse (RTS) en tant que réalisatrice. En 2011, la réalisatrice roumaine cosigne un documentaire sans concession, « Notre école », sur le sort des enfants roms en Roumanie. Une aventure humaine, drôle et intelligente qui dissèque la complexité du processus d'intégration des Roms et la bonne conscience de nos sociétés. Depuis sa sortie, "Notre école" a reçu un accueil enthousiaste du public. II a été projeté dans plus de 50 Festivals internationaux et a reçu le prestigieux prix Sterling pour le meilleur documentaire au Festival de Silverdocs.

https://vimeo.com/user620775/notre-ecole

 

Grégoire Bondolfi, PMU Lausanne, confronté à la problématique des Roms dans la migration, notamment dans le cadre de son travail pour Médecins du Monde

 

Christophe Blanchet : directeur du CREAL et créateur d’une classe d’alphabétisation intégrant des enfants roms de la rue à Lausanne

 

Christophe Fovanna : enseignant en classe d'accueil à Lausanne

 

Véra Tchérémissinoff : présidente d’Opre Rrom, Lausanne

 

Illie Weischnur : médiateur ROMED (Conseil de l’Europe) à Lausanne et membre actif d’Opre Rrom

 

En présence de personnes engagées auprès de la communauté rom dans le cadre du projet « Roms à Genève » (Caritas), ainsi que de Alix-André Buecher, Rrom vivant à Genève depuis son enfance, et actif depuis 1971 pour la cause rom (Contacts Rom, ancien militant de l'Union Romani Internationale).

 

 

Concerts :

Rona Hartner : Actrice et compositrice franco-roumaine, elle est notamment connue pour sa magnifique interprétation du rôle de Sabina dans le film Gadjo Dilo, de Tony Gatlif (film très apprécié par les Roms pour son traitement humoristique des rapports Roms/Gadjés), qui lui a valu un Léopard de Bronze en 1997 au festival du film de Locarno. Mais c’est sans compter la chanteuse talentueuse et engagée qu’est Rona Hartner. Bien que non rom, elle n’a cessé de défendre et de promouvoir cette culture. Ayant participé à de nombreux albums d’artistes reconnus (elle a notamment collaboré sur l’album « You're More Than That », de David Lynch en 1999), c’est à une véritable Gypsy Therapy qu’elle nous convie, accompagnée par Dj Tagada, avec qui elle se produira à Lausanne. Dj Tagada, connu et reconnu pour être un des rare DJ/musicien à avoir pénétré la musique d’Europe de l’est jusqu’à pouvoir la réinventer, ainsi que trois musiciens complètent ce tableau festif (accordéon, violon, clarinette). Une transe métisse, un show glamour et débridé, un son électro sans concession rencontre l’authenticité des musiques traditionnelles et toute la folie d’une Diva des Balkans. Embarquement dépaysant pour cette Gypsy Therapy où les dialectes se mélangent pour une fête, un partage. (vendredi 20 mai 2016, Salle des Fêtes du Casino de Montbenon, 21h.)

https://youtu.be/1NcndwTc8rs https://soundcloud.com/dj-tagada/radio-tagada-2015

 

Bogdan de la Cluj : Bogdan est originaire de la région de Cluj-Napoca (Transylvanie), comme de nombreux Roms présents à Lausanne, qui aiment sa musique et se reconnaissent en elle. Star montante en Roumanie, Bogdan de la Cluj maîtrise un vaste répertoire: joc tiganesc (chants accompagnés de danses très véloces), doina (complaintes sur les difficultés de la vie), et manele.

Teinté de disco turque et tsigane saupoudrée de musique électronique, le manele a été initialement chanté lors des mariages, mais il est vite devenu l’expression de toutes les fêtes des quartiers pauvres de Roumanie. Banni des ondes et des chaînes de télévisions, il subit une forte discrimination : des pétitions visant à le faire disparaître des espaces publics ont même vu le jour. A l'instar du raï, en opposition à la société roumaine face à laquelle il exprime une contre-culture, le manele délivre un message revendiqué comme « réaliste et moderne ». (vendredi 20 mai 2016, Salle des Fêtes du Casino de Montbenon, 23h.) https://youtu.be/o6j7Hcw3GSE  https://youtu.be/-m8ZHJvwFjU

 

Trio Intrator/Félix

Musicien polyvalent (jazz manouche, swing jazz, musique brésilienne, musique africaine, bluegrass, folk irlandais), John a joué dans des salles de concert prestigieuses et a participé à de nombreux festivals en Europe ainsi qu’aux Etats-Unis. Félicité par le grand Stéphane Grappelli, il a été tout aussi marqué par le célèbre violoniste noir américain Claude Williams, avec lequel il a joué.

A Pôle Sud, il sera accompagné par Félix Sébastien, guitare solo et son fils Esteban, guitare d’accompagnement. Les Sébastien père et fils jouent la musique dans laquelle ils ont grandi, celle de Django Reinhardt, et qui les a fait être ce qu’ils sont comme musiciens et comme hommes : une musique 100% manouche, authentique. Car pour ces instrumentistes manouches, la musique est avant tout l’affirmation de leur identité. (samedi 21 mai 2016, Pôle Sud, salle Gibraltar, 21h.)

https://youtu.be/zqyq6ji1B1I

 

Romano Ton : Un groupe serbe, typiquement romani, composé de guitares, accordéon, percussions, interprétant toute la musique tsigane de l'Est et des Balkans. Avec Rade Gitan, rom de Belgrade (Serbie) qui joue de l’accordéon  et chante avec une magnifique voix typique, Joca, rom de Novi Sad (Serbie),  chanteur et guitariste à l'oreille absolue qui a joué  avec la plupart des groupes célèbres de Serbie et a enregistré plusieurs disques, Jelena, chanteuse de Serbie, ayant grandi avec le peuple tsigane et les côtoyant depuis son enfance. Elle a épousé un Tsigane serbe et chante aussi bien en romani qu’en russe et en serbe. (samedi 21 mai 2016, Pôle Sud, salle Gibraltar, 23h.)

 

Infos pratiques :

Horaires :

le vendredi 20 mai 2016 de 17h à 01h00, le samedi 21 mai 2016 de 10h30 à 01h00

 

Lieux des Rencontres roms:

Casino de Montbenon, Salle des Fêtes, Allée Ernest Ansermet 3, 1003 Lausanne

Pôle Sud, Salle Gibraltar, Avenue Jean-Jacques Mercier 3, 1003 Lausanne

 

Billets :

à acheter sur place à l’entrée, selon horaires ; le billet est valable pour la journée.

 

Entrées :

25.- et 20.- (AVS, chômeurs, étudiants)

 

Restauration sur place :

traiteur indien et bières artisanales de la Brasserie du Château - Lausanne

 

Contact :

opre.rrom@gmail.com

 

 

Remerciements à :

Ville de Lausanne

SLR, Service de Lutte contre le Racisme

BCI, Bureau cantonal de l’intégration - VD

La Pel’, Association de permaculture lausannoise